Loading...
Bons plans

Les essentielles du ramonage pour vos appareils de chauffages

Les essentielles du ramonage pour vos appareils de chauffages

Nul ne peut remplacer l’importance de la sécurité de la maison. Pourtant, beaucoup de gens négligent certaines règles d’entretien. Le budget et le temps ne doivent pas être des obstacles pour mettre à l’écart des éventuels accidents.

Des solutions existent pour faire un entretien efficace destiné à votre maison. L’une d’elles concerne le ramonage de cheminée. La loi en exige même un certificat alors sachez que ce n’est pas forcément coûteux. Si vous avez une cheminée ou un poêle à bois, vous bénéficiez d’un chauffage économique. Cet article vous explique pourquoi et comment faire le ramonage.

Pourquoi faire le ramonage ?

Le ramonage est très important pour maintenir sa maison propre et en sécurité. Vous êtes certainement témoin qu’à force de fonctionner, votre appareil de chauffage se couvre de crasse. Cela peut conduire à des dysfonctionnements. L’accumulation de la cendre, de la suie ainsi que les dépôts conduit probablement à des accidents. Il permet de réduire les risques d’incendie ou d’intoxication au monoxyde de carbone. Sans oublier les maladies qu’il y entraine. Pour un conduit, le ramonage lui offre un meilleur tirage. En effet, sa durée de vie se prolonge. Cet entretien vous aide énormément dans la lutte contre la pollution avec sa réduction des émanations toxiques. Ces avantages engendrent en même temps l’économie d’énergie. De plus, cette opération évite le gaspillage d’énergie en réduisant la surconsommation de combustible. Le ramonage nécessite un travail bien préparé, une anticipation bien calculée pour éviter les accidents et du savoir-faire pour avoir la qualité du travail. En effet, un débutant ne pourrait pas anticiper un accident si cela ne lui est jamais arrivé. Donc, si vous voulez faire le ramonage, vous devez avoir recours à un professionnel agréé comme ce ramoneur dans l’Oise. Après avoir effectué l’opération, il vous remet un certificat de ramonage. Vous serez alors en ordre vis-à-vis de la loi et vous pouvez vous en servir auprès de votre compagnie d’assurances en cas de dégâts dus à un incendie.

En quoi consiste le ramonage ?

La tâche du ramoneur consiste à supprimer les dépôts de goudron éparpillés sur la route, de bistre ou de résine, de suie contenue dans le conduit de cheminée. Cet entretien est essentiel pour des raisons de sécurité. De plus pour la dureté des travaux, il faudrait prendre soin de ces derniers. D’où le ramonage annuel est une obligation légale appliquée pour éviter une destruction précoce, pour embellir les travaux et pour rallonger la durée de vie de ces derniers. Vous pouvez peut-être le faire, mais la loi exige parfois une facture d’un professionnel agrée. Vous devez ainsi faire appel à un ramoneur professionnel au moins une fois par an. Par contre si vous faites l’opération, vous devez nettoyer mécaniquement le conduit de cheminée sur toute sa longueur. Pour ce faire, il faut s’équiper d’une canne avec hérisson. Pour accéder au conduit, vous devez démonter le poêle à bois. Puis, les colliers de serrage sont à dévisser sans oublier de retirer les manchons. Ensuite, il est nécessaire de positionner la brosse à l’entrée du conduit et de fixer une cordelette sur le crochet supérieur du hérisson. Après avoir effectué des gestes de va-et-vient et de rotation, il ne vous reste plus qu’à ouvrir un sac et à récolter les dépôts. Cela permet d’éliminer les dépôts susceptibles de perturber la bonne évacuation des fumées. Le ramonage avec des produits chimiques reste une alternative. Il n’est pas assez efficace, mais peut servir de préparation à la phase de ramonage mécanique. Cette alternative ne peut pas substituer le ramonage mécanique. La loi et les assureurs ne la reconnaissent pas.  Ce qui ralentit le fonctionnement de celui-ci.

Les plus récents