Loading...
Conseils déco

Améliorez le confort et valorisez le patrimoine de votre maison ou appartement

Salon d'intérieur

Faire appel à des artisans pros coûte cher. Cependant, l'énergie n'en est pas moins onéreuse. Si la facture se chiffre à 150 euros en moyenne, cette tendance reste à la hausse. Investir près de 12 000 euros dans l'isolation de votre maison admet pourtant une réduction de 50 %. En moins de 10 ans, ces coûts seront amortis.

Favoriser les économies sur le long terme avec Koov

D'un point de vue économique, la réalisation de travaux de réhabilitation avec Koov présente plusieurs intérêts. Cela s'observe, par exemple, dans la réduction significative de la facture de chauffage et d'électricité. En effet, l'initiative à être éco-responsable entraîne une diminution conséquente de la consommation énergétique. Celle-ci se chiffre à moins de 50 kWh par an par mètre carré chez le bâtiment basse consommation ou BBC.

En hiver comme en été, la maison profite d'un bon confort thermique. Cela est dû, en grande partie à la présence de VMC, dispositif qui permet à l'air ambiant de rester frais. Il y aura moins de moisissures, et par la même occasion, moins de risque de contracter une allergie. Cela vous épargne des frais d'hospitalisation dus à une maladie respiratoire.

Par ailleurs, vous resterez à l'abri des bruits du marché ou du trafic routier en optant pour des volets à double vitrage. Une valorisation du patrimoine immobilier sera également à envisager ultérieurement.

Un pas vers la valorisation du patrimoine

Avec la tendance des maisons BBC, les habitations non isolées ont perdu la côte dans le marché immobilier. Au lieu d'acheter un logement qui leur fera payer 1 700 euros d'énergie par an, il est préférable d'investir dans une bâtisse plus chère à l'achat, mais rentable sur le long terme. Une rénovation énergétique est alors à prévoir si l'on projette de vendre un local ultérieurement.

Cela passe par une ITE, soit l'entretien de la façade. Celle-ci est effectivement sujette aux intempéries et aux agressions extérieures. Il faut également penser à moderniser la toiture et le chauffage pour se vendre. Remplacez l'alimentation électrique courante par des pompes à chaleur ou des panneaux photovoltaïques.

Comment financer son projet énergétique ?

La réalisation d'une rénovation énergétique immobilière pour mieux gérer vos dépenses énergétique demande un budget assez conséquent. Hormis les coûts de travaux qui valent 10 000 euros en moyenne, il va falloir investir dans du matériel de qualité. Mais avant tout, un diagnostic énergétique doit être établi par un professionnel, et moyennant des frais. L'idéal serait de pouvoir rénover pour gagner en confort. Toutefois, faute de budget, l'on doit se contenter d'une rénovation partielle.

Les aides financières attribuées par le gouvernement français sont également très sollicitées. Du crédit d'impôt aux subventions accordées par les collectivités locales, et ce, en passant par l'aide ANAH et l'Eco Prêt à taux zéro, les initiatives étatiques à soutenir les particuliers sont nombreuses. Il reste à savoir si on a le profil éligible pour en bénéficier. Aussi, n'oubliez pas de demander conseil auprès des experts pour votre plan de financement.

Engager un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) est une première étape pour jouir de ces aides budgétaires. C'est la même chose, que l'on veuille faire appel à l'électricien, au serrurier ou bien au spécialiste en performance énergétique. N'oublions pas que l'objectif de ces derniers est d'optimiser l'économie d'énergie tout en améliorant le confort d'une maison.

Ensuite, il convient de faire une comparaison entre les différents services proposés et les tarifs sur le web. Bien que l'avis des usagers compte, la possession d'un certificat NF Habitat et NF Habitat HQE est un gage de la compétence et du sérieux de ces artisans.

Comment améliorer le confort et l'efficacité énergétique ?

L'isolation de votre maison est un point fondamental dans ce processus. En effet, une défaillance à ce niveau entraîne le gaspillage d'une quantité énorme de chaleur, notamment en hiver. Le système de chauffage à la maison doit alors travailler, intensivement, pour garantir le confort nécessaire. Or, il suffit d'isoler tous les recoins avec des matériaux durables et d'user de quelques techniques pour mieux gérer vos dépenses énergétique.

Laisser son ordinateur de bureau ou son rice-cooker branché en permanence est une mauvaise habitude. Qui dit branchement, dit consommation d'énergie. Que l'on soit favorable à la modernisation de source d'énergie ou pas, il est essentiel de débrancher ces appareils électroniques. Cela impactera directement sur la facture d'électricité du mois prochain, à moins d'utiliser des panneaux solaires.

Quant aux ouvertures, elles sont une garantie de la régulation de température à la maison. Une fenêtre de bonne qualité se pose alors, basique si l'on veut adhérer au précepte de l'économie d'énergie. À ce titre, que dites-vous de remplacer les vôtres par des modèles plus opérants ? Ces derniers adoptent des coupe-froid et sont par-dessus tout, design. Enfin, pour ceux qui habitent dans les régions où la chaleur peut atteindre 40 degrés, pensez à la pomme de douche. L'eau est une denrée rare, d'où l'intérêt à l'économiser.

Les plus récents